السبت. يونيو 19th, 2021

Traduit par :Ghozzi Med Aziz

Tigré – Éthiopie – 10 juin 2021

Le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a déclaré:

« Il y a eu des rapports de pillage et de confiscation de biens et de fournitures humanitaires par les parties au conflit dans la province du Tigré, en Éthiopie », a-t-il déclaré aux journalistes au siège permanent mercredi.

« De nombreuses zones de la région du Tigré sont encore inaccessibles », « la situation est épouvantable dans les zones accessibles ».a-t-il ajouté .

Les niveaux d’insécurité alimentaire et de malnutrition ont atteint des niveaux alarmants.Les rapports préliminaires sur le terrain des villes d’Axoum et d’Adwa, dans la région centrale, indiquent clairement des signes de famine parmi les personnes déplacées.

« Dans une communauté de la région nord-ouest du Tigré, les travailleurs humanitaires ont noté le besoin urgent de nourriture après avoir brûlé ou pillé des récoltes », a déclaré Dujarric.

Plus de 560 000 personnes ont été touchées par l’aide alimentaire la semaine dernière, ce qui porte à plus de 3,3 millions le nombre de personnes touchées depuis la fin de mars, avec l’objectif d’atteindre 5,2 millions.